choisir amortisseur cheval

Le cheval est un animal sensible et émotif. Il est très réceptif au bruit, aux odeurs et possède un champ de vision très étendu. Bien que le cheval ne puisse le montrer, cet animal est aussi extrêmement sensible. Il est donc indispensable de lui choisir des équipements confortables et adaptés à sa morphologie.

Malheureusement, fort est de constater que certains accessoires dont notamment les amortisseurs pour cheval sont très mal choisis et inadaptés au cheval faute de connaissances. En effet, le dos du cheval est constitué de gros muscles puissants qui sont très impliqués dans les grands mouvements. Cet accessoire indispensable mérite une attention particulière car il permet de soulager le dos du cheval du poids du cavalier. Retrouvez dans cet article, quelques indispensables pour choisir convenablement l’amortisseur cheval adapté à votre bucéphale.

Que faut-il savoir des amortisseurs pour chevaux ?

Il ne faut pas tout de suite assimiler le rôle d’un amortisseur cheval à son nom. Tout d’abord, un amortisseur de cheval est un équipement d’équitation qui est utilisé pour compenser la selle. Il permet de distribuer de façon homogène et ergonomique les pressions causées par le cavalier et de maintenir également ce dernier en équilibre sur le cheval. Alors, amortir les chocs est donc une fonction additionnelle de l’amortisseur de cheval.

L’amortisseur cheval est très souvent confondu au correcteur alors qu’il existe une nuance entre ces deux accessoires. Un correcteur de cheval permet de rééquilibrer la selle sans amortir les chocs contrairement à un amortisseur cheval qui réduit l’impact des chocs sur le dos d’un cheval. Il existe tout de même des amortisseurs qui combinent ces différentes fonctions. De toutes les façons, peu importe votre choix, vous devez vous assurer au préalable qu’ils équilibrent de façon homogène et conviviale la charge du cavalier sur le dos du cheval.

A lire aussi  Quel est le plus beau cheval du monde ?

Quelles sont les raisons pour lesquelles vous devez choisir l’amortisseur cheval adapté ?

Les chevaux ne peuvent malheureusement pas exprimer en langage humain, le malaise provoqué par un amortisseur qui ne leur convient pas. Mais quelques situations majeures exigent l’utilisation d’un amortisseur cheval adapté. Il s’agit de :

  • L’évolution des mensurations dorsales d’un cheval : selon des experts, la taille du dos des chevaux évolue au moins tous les deux mois. Cette valeur est fortement impactée par le nombre de séances effectuées par le cheval.
  • Les selles ne peuvent pas être totalement adaptées : même les selles à arcades extensibles ou matelassures modifiables ne répondent pas forcément au besoin de confort du cheval.
  • Certains chevaux présentent une conformation particulière. Cela peut être provoqué par une atrophie musculaire ou une morphologie particulière du cheval. Dans ces cas spécifiques, l’usage de correcteur adapté est fortement conseillé.
  • L’utilisation de la même selle pour plusieurs chevaux. La courbure dorsale ainsi que la forme et la musculature du dos varie d’un cheval à un autre. Bien qu’il soit difficile pour le cavalier de prévoir une selle par cheval, ne rien faire serait une grosse erreur.  L’utilisateur de compensateurs est une solution palliative à ce problème.

Face à ces situations, il existe également plusieurs erreurs à éviter :

  • Les jeunes chevaux ou ceux toujours en phase de croissance méritent un amortisseur adapté à leur âge. S’ils sont déjà habitués à des selles inconfortables et douloureuses, ils peuvent présenter des malformations à la longue ou refuser l’installation des selles puisqu’elles seront synonymes de douleur pour eux.
  • Bien que le côté esthétique soit non négligeable pour certains, choisir une selle juste parce qu’il est beau est une erreur à éviter absolument. Il faut privilégier avant tout le confort et le bien-être du cheval.
  • Un amortisseur cheval n’est pas fabriqué pour corriger une selle mal conçue ou inadaptée. Il est donc impératif de le changer plutôt que de faire souffrir votre cheval. Ne vous fiez surtout pas au prix pour convenir de la qualité d’une selle de cheval.
  • Optez pour des amortisseurs qui correspondent convenablement à la selle de votre cheval afin d’éviter de gâter votre selle.
A lire aussi  Comment dessiner un cheval ?

Comment reconnaître un bon amortisseur cheval ?

Pour choisir le meilleur amortisseur, vous devez impérativement prendre en compte trois facteurs que sont : l’ergonomie, les matériaux et l’impact exercé sur le cavalier.

Pour jauger de l’efficacité et de l’adaptabilité d’un amortisseur pour cheval, ces quelques paramètres doivent être minutieusement examinés.

  • L’amortisseur cheval doit présenter une gouttière pour la colonne vertébrale du cheval afin de réduire l’effet des pressions effectuées sur son dos ainsi qu’un garrot assez dégagé. Les amortisseurs raquettes ou en gel sont à bannir.
  • L’épaisseur de l’amortisseur cheval doit être adaptée à la selle.
  • La forme de l’amortisseur doit correspondre à la courbure dorsale du cheval
  • La surface de l’amortisseur cheval doit être lisse et supérieure ou la même que celle de la selle sinon elle risque de provoquer des douleurs à la moumoute du cheval.
  • Les matériaux constituant l’amortisseur ne doivent pas être trop durs ou mous afin de supporter convenablement les charges infligées au cheval.
  • L’amortisseur doit être résistant et bien entretenu afin de ne pas se tasser et de durer plus longtemps.
  • L’amortisseur cheval ne doit pas impacter négativement la posture, le confort et la stabilité du cavalier quelques soient les mouvements effectués par le cheval.

Finalement, compte tenu de tous ces paramètres, trouver un amortisseur cheval adapté n’est pas une mince affaire, mais il en vaut largement la peine, car votre cheval sera plus à l’aise et vous le rendra bien.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *