reproduction du cheval

Le principe de la reproduction chez un cheval se rapproche pratiquement de celui d’un humain, hormis les quelques différences près. Un cheval peut mettre bas suivant trois diverses techniques : la monte en main, la monte en liberté et l’insémination artificielle.

La reproduction cheval se passe essentiellement selon le cycle sexuel de la jument en élevage. Ce dernier dure généralement 21 à 23 jours, puisqu’un étalon mature est naturellement toujours actif. La période de gestion du poulain court alors onze mois, ce qui nécessite des constants chez la jument. Focus!

La fertilité : une étape incontournable dans la reproduction cheval

La reproduction cheval est souvent sous contrôle en élevage. En évidence, la puberté des chevaux mâles commence généralement entre leur 12e et 18e mois. Toutefois, ils sont utilisés comme étalons reproducteurs uniquement à partir de leur 4e année d’existence. Cependant, les juments deviennent fertiles et ressentent la chaleur à l’âge de 2 ans. En élevage, elles ne sont présentées à un étalon reproducteur qu’à partir de 3 ans.

comment se déroule la reproduction du cheval

Il faut reconnaître que le cycle sexuel de la jument reste le point focal d’une reproduction cheval. Il est donc nécessaire de déceler la période d’ovulation de celle-ci pour avoir de fortes chances de bénéficier d’un poulain. C’est une opération qui nécessite les conseils et l’accompagnement d’un vétérinaire.    

Mécanisme et principe de la reproduction cheval

La reproduction chez les chevaux suit un principe donné et un mécanisme bien structuré, que tout bon éleveur ou cavalier doit essayer de comprendre.

A lire aussi  Qu’est-ce que la robe cheval ?

Le cycle sexuel d’une jument

Les cycles sexuels d’une jument durent normalement de 21 à 23 jours. Au cours de la première période du cycle (diœstrus), les ovaires libèrent l’hormone d’œstrogène et facilitent le développement de 1 à 3 follicules. Lors de la deuxième phase de son cycle (œstrus) durant 3 à 12 jours, la jument entre en chaleur. Ainsi, aussitôt que la période de chaleur arrive à son terme, l’un des follicules génère l’ovule qui va féconder.

Une jument n’accepte de recevoir l’étalon que pendant sa période d’ovulation. Une assistance vétérinaire par échographie est alors nécessaire pour réussir cette opération. Toutefois, il est possible de la présenter très souvent à un mâle pour déceler le moment idéal à la reproduction cheval.  

Le mécanisme de reproduction des chevaux

En élevage de chevaux, il existe plusieurs techniques de reproduction. La plus naturelle mais non très probable reste la monte en liberté. Elle nécessite moins l’intervention humaine. Cette méthode consiste à introduire un étalon dans l’enclos d’une ou plusieurs juments et le laisser assurer l’accouplement si possible. La monte en main demande un savoir-faire considérable, puisqu’il faudra s’assurer que la jument est en chaleur.

Ensuite, elle sera présentée à un mâle étalon qu’il faut guider pour faciliter l’accouplement. Quant à l’insémination artificielle, elle reste la meilleure solution. Cette opération consiste pour le vétérinaire à utiliser un sperme congelé pour féconder la jument. Cela implique pour lui de choisir au sein des reproducteurs afin d’établir une lignée.

La gestation

La jument connaît généralement une gestation de onze mois, ce qui nécessite un suivi vétérinaire par échographie. À plus de 80 % de cas, les juments mettent bas un seul poulain, mais ça peut arriver qu’elle donne naissant à deux.

A lire aussi  Quelles sont les conséquences d’une selle mal adaptée ?

Le moment du déclenchement du poulinage reste encore un mystère sur lequel personne ne peut se prononcer. Toutefois, une observation attentive du comportement de la jument peut éveiller des soupçons : elle devient nerveuse, s’isole puis ses mamelles sont gonflées.

Le poulinage chez une jument

Naturellement, une jument pouline debout, mais il arrive des cas où elle le fait allonger. Il faut remarquer que l’expulsion est rapide et se fait généralement entre 5 et 30 min. Dès que le poulain est expulsé, la jeune mère rompt le cordon ombilical par morsure avant de lécher son bébé (nettoyage).

Le poulain peut déjà se tenir debout et téter après 3 h pour vite accroitre. L’idéal reste d’apporter les soins idoines à la jument pour sa bonne santé et son rétablissement rapide.    

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.