soigner gale de boue cheval

Les propriétaires de chevaux redoutent énormément la saison pluvieuse, surtout ceux qui vivent au pré. Ces derniers appréhendent l’arrivée de la gadoue qui, elle, vient très souvent accompagnée de la gale de boue.

Toutefois, cette dernière est évitable et peut être soignée si on adopte la bonne méthodologie. C’est d’ailleurs ce que nous abordons dans cet article.

Qu’est-ce que la gale de boue ?

La gale de boue est une maladie qui apparait chez le cheval le plus souvent à cause de l’humidité observée en hiver et en automne. En effet, lorsque votre cheval est en contact avec l’humidité et la boue, il est exposé à la gale de boue. Cette dernière est une inflammation bactérienne.

Qu’est-ce que la gale de boue ?

Elle apparait comme une peau irritée au niveau des paturons. Autrement dit, c’est entre le boulet et la couronne de votre cheval que vous remarquerez cette irritation qui peut ensuite s’accentuer et prendre la forme de croûtes et de crevasses. Vous verrez donc que votre animal commencera à perdre des poils au niveau de ces paturons.

La gale de boue est donc une maladie causée par des bactéries vivant dans l’humidité et la boue. Votre cheval peut alors en souffrir dans les périodes où l’humidité est fréquente et au cours desquelles il n’est pas à l’abri. Plusieurs symptômes comme le gonflement du paturon, les rougeurs et autres peuvent indiquer la présence de cette maladie.

A lire aussi  Qu’est-ce que l’emphysème de cheval ?

Comment prévenir la gale de boue ?

Si elle n’est pas dangereuse pour votre animal, la gale de boue peut devenir un vrai handicape pour celui-ci. Si vous laissez votre cheval trainer longtemps avec cette inflammation bactérienne, eh bien, vous remarquerez qu’au fur et à mesure, il sera exposé à d’autres malaises. Pour éviter que votre cheval soit exposé à la gale de boue, il faudra adopter des gestes préventifs.

D’abord, séchez régulièrement le pli du pâturon ainsi que les membres de votre cheval à chaque fois qu’il est en contact avec l’humidité. Faites-en de même lorsqu’il finit de prendre une douche. Ensuite, assurez-vous que la litière soit toujours sèche et saine.

En dehors de ces recommandations utiles pour maintenir votre cheval à l’abri de la gale de boue, évitez également de couper ses poils situés au-dessus et derrière ses pieds. En fait, ces poils encore appelés fanons jouent des rôles bien précis. Ils font office de gouttières naturelles et tiennent le pli du paturon à l’abri de l’humidité.

En outre, pour les chevaux qui sont la plupart du temps victime de la gale de boue, il est préférable, voire nécessaire, de leur mettre des guêtres néoprènes et des cloches lors de leurs sorties. Ainsi, leurs paturons sont protégés complètement face à l’humidité. Si vous avez également la possibilité d’éviter à votre cheval d’être en contact avec un environnement boueux et humide, faites-le.

Comment traite-t-on cette maladie bactérienne  

Si votre animal est atteint de la gale de boue, la première chose à faire est de le mettre dans un environnement sec jusqu’à la fin du traitement et son rétablissement face à cette infection. Il est aussi bien de tondre le bas des membres dans le but de limiter la stagnation de l’humidité. Chaque jour, lavez à base de l’eau tiède les parties concernées tout en évitant de frotter.

A lire aussi  Comment se passe la reproduction de chevaux ?

Par la suite, utilisez un antiseptique pour nettoyer. Les savons doux sont conseillés pour le nettoyage, car ils respectent mieux le microbiote de la peau. Surtout, n’arrachez pas les croûtes assez dures. Vous risquez d’endommager les premières cellules réparatrices et d’empirer l’inflammation. Donc, laissez les croutes tomber d’elles même. Séchez délicatement en tamponnant sur la partie nettoyée avec une serviette propre et bien évidemment sèche.

Après avoir effectué un nettoyage et bien désinfecté la plaie, appliquez un corps gras. Ce dernier sert à protéger les zones de lésions. L’application doit bien sûr se faire sur toutes les zones irritées et gonflées. Plusieurs produits sont disponibles pour traiter la gale de boue. Cependant, les conditions de vie sont un point à observer avant de faire le choix de la pommade ou du produit à utiliser sur votre cheval.

Pour mieux traiter la gale de boue, il est aussi recommandé de couper à ras les poils situés autour de la zone touchée par l’infection. Ceci, dans l’optique de mieux sécher la partie concernée. Ceci dit, si malgré nos recommandations l’inflammation bactérienne persiste rendez-vous chez votre vétérinaire. 

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *