poids d'un cheval

De façon générale, il est peu évident de se prononcer précisément sur le poids d’un cheval. En effet, cette indication peut varier en fonction de la race de l’animal. Vous consentez qu’un pur-sang arabe ne peut avoir le même poids qu’un Mini Shetland.

Malgré cette variété pouvant même conduire à la confusion, il reste toujours aussi important de connaître le poids de son cheval. Ce détail peut conditionner sa ration de nourriture ainsi que son activité équestre.

Pourquoi faut-il connaître le poids de son cheval ?

Connaître le poids cheval est une chose très importante dans la mesure où cela implique une certaine prise de précautions. On distingue une variété de race en ce qui concerne les chevaux. Si vous avez une écurie ou participez à des courses, il vous sera primordial de tout savoir sur vos chevaux. Vous pouvez en avoir de différentes races, il faudra donc faire preuve de vigilance et de discernement et surtout ne pas les traiter de la même façon.

Même si vos chevaux ne sont sollicités que pour des pratiques de loisirs, vous devez avoir connaissance de leur poids. Cela vous permettra de leur assurer une bonne santé ainsi qu’une bonne endurance. De même, vous serez beaucoup plus situé en ce qui concerne la ration alimentaire qu’il faudra adopter avec eux. En effet, la quantité d’aliments que vos chevaux recevront dépendra fortement de leur poids.

A lire aussi  Comment soigner et retirer la gale de boue du cheval ?

Par ailleurs, il est aussi important de connaître le poids cheval de ses animaux pour pouvoir leur administrer idéalement les médicaments. Par exemple, l’utilisation des vermifuges exige une certaine dose à appliquer suivant des précautions. Une dérogation à ces indications pourrait entraîner des intoxications chez l’animal.

Quelques généralités sur le poids des chevaux

Le plus souvent, les chevaux pur sang et de sport développent plus de muscles et sont plus massifs que les chevaux miniatures. En effet, on retrouve des chevaux qui peuvent paraître petits et d’autres qui sont plus imposants.

En revanche, étant bien nourri et bien entraîné, le poney landais pourra facilement engraisser au pâturage. En ce qui concerne les juments, il peut leur arriver de perdre très vite du poids lors de la lactation.

Bien que des généralités existent et peuvent servir de guide dans ce cadre, vous devez savoir que le poids cheval dépend du type. Un cheval de saut d’obstacle possède beaucoup plus de muscles alors que celui de course quant à lui est plus mince. Les chevaux de sport ne possèdent pas la même endurance, les mêmes besoins, encore moins la même forme que les chevaux de trait et de loisir. Aussi, une jeune jument sera bien évidemment beaucoup moins lourde qu’un cheval de sport.

Des chevaux d’une même race

Cela ne devrait plus être une surprise pour un bon éleveur si des chevaux d’une même race donnent différents formats de chevaux. En effet, au sein d’une même race, vous ne pouvez pas vous attendre à avoir un format standard. Comme c’est le cas avec les humains, on note plusieurs différences. Ainsi, il reste fréquent de voir qu’un cheval s’éloigne de la masse corporelle moyenne de sa race.

quel est le poids d'un cheval

Aussi, vous pouvez constater que les juments sont moins massives que les étalons. En plus de la race, l’âge, le genre, la taille, le quotidien et les conditions d’entrainement impactent également son poids.

A lire aussi  Tout savoir sur le pied du cheval

Le poids d’un poulain en bonne santé.

Généralement, le corps d’un cheval est composé de 65 % à 75 % d’eau et la masse corporelle se répartit entre 11 % d’os, 10 % de graisses et 50 % de muscle. Qu’il s’agisse d’un cheval de trait ou d’un poney, ce poids varie de moins de 200 kg à plus d’une tonne, avec une moyenne de 500 kg concernant les chevaux de selle.

La prise de poids chez les chevaux est particulièrement rapide lors des premiers mois après la naissance. Dès que le poulain naît, son poids est en moyenne les 10 % de celui de sa mère. Donc, une jument qui pèse 750 kg donnera naissance à un poulain de 75 kg. Durant les premiers mois de son existence, ce poids peut très vite doubler.

Ensuite, vers les 6 à 7 mois, lorsqu’il est temps de le sevrer le poids fini par quintupler. Quand ils atteignent un an, ils ont déjà 90 % de leur taille adulte et 65 % de leur masse corporelle adulte. Cela explique d’ailleurs la taille et la forme disproportionnées qu’ils peuvent avoir à cet âge.

Vous pourriez aussi aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *